Catégories
Coin littérature Papiers

Les croquebeurs

En ces temps d’épidémie, voici quelques réflexions tempérées sur des milieux névrosés.

C’est guedin, en pleine épidémie du corona, en pleine pandémie, en plein dans le pic de la contagion qu’ils retrouvent leur verve originelle, leur diatribe crade, leurs accusations récurrentes, leur bile amère. Ils s’appellent Zemmour, Rioufol, d’Ornellas, Finkielkraut, Messiha et autre E Levy. Même dans l’épicentre de l’infection ils trouvent le moyen d’évoquer la fermeture des frontières, l’indiscipline des banlieues, l’incivilité des quartiers, l’irresponsabilité musulmane, ce défaut congénital. Leur grille de lecture est obsessionnelle, c’est L’arabe, le banlieusard, le mamelouk, le fel…

Si la mer monte ou si au contraire le niveau s’affaisse, ils accuseront le frisé, l’agenouillé, l’adepte du prophète Mahomet. Quand le chômage est apparu massif et endémique, les Le Pen déjà accusaient les arabes. Si demain des baleines échouaient à Saint Tropez, ils accuseraient le frisé, la gandoura et le voile. Quand les pêcheurs rentreront bredouille, ce qui nous pend à l’hameçon, ce sera la faute au bougnoule, au gris, à l’enturbanné. Si la société se féminise ou au contraire amorce une marche arrière en réhabilitant quelques dogmes d’ordres patriarcaux, ce sera la faute à l’immigré, au sarrasin, au crouillat. Si le cerisier fleurit en décembre et que la pétale s’ouvre le mois d’après, on accusera l’algérien, le fellaga, le berbère. Si le chien miaule et le crapaud aboie, si la raie glisse et que le lapin refroidit, si l’ascenseur est en panne et le bal con, si le pli mousse et les poux rient, si les crocos dealent et que les pies mentent, si les deux nient et les trois mages, si l’or dure et le cul rare, si Omar scie et le con bat ils seront là. Si le rat tisse et l’os pisse, si la gale erre et si la base en est, alors je sais…

Je sais ce que répèteront Zemmour, Rioufol, D’Ornellas, E Levy, Finkielkraut et autres Messiha. Et nous, baluchon à l’épaule on chantera :

« Hop là
Hop là
Hop là
Les croquebeurs, les croquebeurs
Hop là
Hop là
Hop là
Les croquebeurs sont là
».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.