Catégories
Coin littérature Papiers

Une olive qui veut pas dire Zemmour

Il faut que t’ailles plus loin frère, je t’appelle frère parce qu’il paraît que t’as des origines berbères et ça ! Ça me met le cul par terre, ça me « gène ». Il faut disais-je, que t’ailles plus loin dans ta dénonciation du rebeu. En plus du prénom qu’il nous faudrait français, rajoute le nom ! Pourquoi changer l’un et pas l’autre ? Ça tient pas la corde ! J’ai moi-même anticipé l’affaire, j’ai commencé à me faire appeler Guillaume, ça te va Guillaume ? … Guillaume de la Tour de Carol, me suis enjoins une particule pour m’assimiler aux deux mille ans d’histoire pourtant digérés de main de maître d’école. Pour ma mère j’ai choisi « Elise », mon père « Gédémus » cause que j’aime le film « Regain ». Ça va Gédémus ? C’est pas trop français ?

Ensuite pour continuer ton œuvre de francisation faudrait que tu proposes une prime de départ à la Giscard, disons dix mille euros par tête de maghrébin, peut-être vingt mille pour les algériens parce que ceux-là sont sacrément français, sévèrement accrochés à l’arbre gaulois. T’imagines, z’étaient français avant d’être algériens, français avant toi, ça mouche ?

Peut-être tu pourrais au passage interdire la circoncision qui comme chacun sait est une véritable mutilation, tu connais ça non ? La mutilation ?

Je te propose la déchéance de la nationalité bien sûr, de punir ceux d’entre « nous » qui ne font que susurrer la Marseillaise au lieu de la pousser pleins poumons, le défrisage aussi sera imposé pour tous ceux dont les cheveux frisotent à l’excès. Le port du voile prohibé. Tiens ! Les Mosquées, arrêt de tous les chantiers en construction.

Interdire le pèlerinage à la Mecque. C’est bien ça comme idée, tu devrais cartonner.

Réécriture d’un Coran qui ne considèrerait plus Jésus comme un prophète mais comme le fils de Dieu en personne.

Élaboration d’un couscous au confit d’oie.

Imposer un pourcentage majoritaire de blancs pour les équipes tricolores.

Lors des cérémonies de naturalisation imposer la maîtrise des imparfaits du subjonctif et le « petit bonhomme en mousse ».

Interdiction de supporter « l’OM » avec un drapeau algérien.

Les mariages les faudra silencieux, les youyous dans la cave.

Suppression des allocations familiales et de la carte vitale.

Obligation d’enterrer ses morts dans le cimetière le plus proche.

Éradiquer la notion de « hallal », que les moutons de la grande fête de l’Aïd ne soient plus égorgés mais abattus à la décharge électrique. Peut-être accrocher à nos poitrines un croissant jaune.

Être français ça se mérite ou pas ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.